Éducation

Création de jeux vidéo par Fusion Jeunesse – du travail d’équipe et des possibilités d’avenir

La fin de l’année scolaire marque la conclusion d’une autre édition du projet Création de jeux vidéo par Fusion Jeunesse, en partenariat avec Ubisoft Éducation, un programme qui vise à préparer les jeunes du Québec aux métiers du futur.

Offert aux élèves de niveaux primaire et secondaire, ce projet leur permet de s’initier aux technologies, à l’art et au design en réalisant des jeux vidéo complets de septembre à mai. Les jeunes passent par toutes les étapes de développement d’un jeu et apprennent ainsi à utiliser divers outils technologiques et à s’enrichir de compétences essentielles telles que le travail d’équipe, la créativité et le sens critique.

Un projet, six studios d’Ubisoft

Le projet Création de jeux vidéo se déroule en collaboration avec les studios d’Ubisoft à Montréal, Québec et Saguenay mais aussi à Toronto, Bordeaux et Paris. Il se poursuit depuis maintenant sept ans grâce, entre autres, à la collaboration d’employ·ées qui s’impliquent pour former les étudiant·es universitaires coordonnant le projet; mentorer les groupes d’élèves et évaluer les jeux développés en fin de parcours. Au Québec seulement, ce sont 25 employé·es des trois studios qui se sont investi·es cette année en accompagnant 750 jeunes des quatre coins du Québec.

Du travail d’équipe

Comme les équipes de production d’Ubisoft, les élèves ont dû apprendre à composer avec la situation exceptionnelle engendrée par la pandémie : cette année, le programme s’est déroulé en grande partie en ligne. Et parce que faire des jeux vidéo nécessite la mise en commun de plusieurs expertises et donc, de prioriser le travail d’équipe, ce projet a permis aux jeunes de pouvoir rester en contact durant une période où tout le monde en avait bien besoin.

Le travail d’équipe est un aspect que Gabriel Pilote, membre du jury et concepteur graphique au studio de Saguenay, souligne :

 Faire des jeux vidéo permet aux jeunes d’aller puiser dans leur imagination puis de réaliser leurs idées de façon concrète, en misant sur la collaboration avec d’autres jeunes qui partageront aussi leurs idées. C’est une belle opportunité d’accomplissement et c’est le genre d’expérience qui peut changer une vie, à leur âge .

Des possibilités d’avenir pour les jeunes

Le projet a aussi offert à certain·es participant·es de valider des possibilités de parcours d’études de niveau collégial, voire universitaire : « Mes jeunes de niveaux 3 à 5 du secondaire étaient particulièrement intéressé·es à en connaître davantage sur les différentes possibilités de carrière. Pour ces élèves, occuper un emploi intéressant et bien rémunéré dans un domaine techno-créatif, et notamment en art, ne relève plus d’une utopie. C’était particulièrement satisfaisant pour moi, ayant étudié en art à l’époque où on me prédisait peu de débouchés, de voir la confiance et l’assurance dans les yeux de ces jeunes », raconte Kiara Lauzon-Tavares, mentore et textureuse au studio de Montréal.

À vos manettes !

Au final, comment étaient les jeux ? « Les élèves ont réussi à livrer des projets variés et souvent de grande qualité. Plusieurs ont même proposé des expériences immersives, notamment dans leur interprétation d’un style de jeu. Les expériences offertes exprimaient beaucoup de créativité : elles m’ont surpris, mais aussi touché », conclut Gabriel Pilote.

Tous les jeux réalisés dans le cadre de ce projet sont jouables ici. Amusez-vous bien !

Vous pourriez aimer

Menu